Diffusé par Pathé Live dans 337 salles de cinéma, le spectacle de Blanche Gardin Bonne Nuit Blanche a réuni près de 92 000 spectateurs le 21 mars 2019. Un record pour ce show filmé en direct avec 5 caméras ARRI AMIRA et 3 ALEXA MINI par Visual Impact et AMP Visual pour le compte de Roger Films.

Produit par Roger Films, le spectacle de Blanche Gardin a connu un succès phénoménal lors de sa diffusion en direct dans 337 salles en mars dernier. Le show détient aujourd’hui le record pour un spectacle diffusé en direct au cinéma avec 92 000 spectateurs en France, Belgique, Suisse et Luxembourg. Pour cette production, Roger Films a déployé les grands moyens en partenariat avec Visual Impact, pour la prestation caméra, AMP Visual TV pour la régie et Globecast pour la diffusion satellite. 8 caméras ARRI, dont 5 AMIRA et 3 ALEXA MINI ont été installées dans la salle de L’Européen à Paris pour couvrir l’ensemble de spectacle.

VOIR LA BANDE ANNONCE

 

Xavier Maingon, co-fondateur de Roger Films, réalisateur et directeur de la photo de la captation, explique sa démarche : « Les caméras ARRI sur ce spectacle, c’est mon choix. Je voulais cette image pour mettre en valeur Blanche Gardin. J’adore le rendu des peaux qu’apporte l ‘AMIRA, sa latitude de diaph, sa courbe sensitométrique. Mon enjeu dans la réalisation d’un tel spectacle, c’est d’apporter un look nouveau. Auparavant, j’ai déjà travaillé avec d’autres caméras, mais elles ont un rendu trop numérique. » Pionnier sur la captation de spectacles en ARRI, Roger Films n’a pas hésité quand il a été question de diffuser celui de Blanche Gardin en live dans les salles de cinéma. « Au début, tout le monde avait peur de prendre ARRI comme caméras de direct, souligne Xavier Maingon, mais nous avons fait des essais avec Visual Impact et, au final, tout s’est très bien passé. Aujourd’hui, j’utilise aussi l’AMIRA pour la production de Profession, notre émission de plateau pour Canal + . En 2016, j’ai déjà voulu réaliser la cérémonie des César avec des caméras ARRI, mais ce n’était pas passé au niveau budget. Je ne désespère pas de le faire une prochaine fois… »

Prestataire de Roger Films depuis de nombreuses années, Visual Impact a proposé l’ARRI AMIRA dès 2015 à son client pour la captation de spectacles. « J’ai suggéré à Xavier Maignon de faire un essai avec deux caméras sur un show de Florence Foresti pour qu’il voit le résultat en post-production, explique Stéphane Cailleton, responsable technique multicam chez Visual Impact. Le réalisateur a vraiment eu le coup de foudre pour les caméras ARRI : ce rendu d’image plus doux, cette profondeur de champ… C’est vraiment un choix artistique de sa part. Suite à ces essais, nous avons tourné en multicam avec l’AMIRA et la MINI, Florence Foresti au Palais des Sports, Patrick Timsit à Pleyel, Baptiste Lecaplain à l’Olympia et Blanche Gardin à l’Européen en juin 2017. Ce dernier spectacle a connu un gros succès sur Netflix. Ce qui a débouché sur le direct pour Pathé Live en mars dernier. Aujourd’hui, nous avons une solide expérience de ces tournages en multicam ARRI. En avril, nous avons enchaîné avec Roger Films sur le spectacle de Jérôme Commandeur au Casino de Paris pour Amazon Prime.»

 

 

Stéphane Cailleton de Visual Impact souligne la facilité de mise en œuvre des caméras ARRI. « On met toutes les caméras en mode Multicam. Ce qui permet de les contrôler depuis la régie par des voies de commande, exactement comme une caméra TV classique. Les AMIRA sont particulièrement simples à mettre en place : on sort la caméra, on lui met une batterie à l’arrière, des objectifs Cabrio et on tourne. Nous utilisons les ALEXA MINI pour leur légèreté et leur faible encombrement sur les emplacements plus compliqués, comme les grues ou dans des endroits difficiles d’accès. »

 

Stephane Cailleton

AMP Visual TV, qui avait en charge la gestion du direct depuis la régie, est aussi un grand habitué des AMIRA et ALEXA MINI en multicam. « Depuis cinq ans, nous faisons régulièrement des captations de grands défilés de mode avec ces caméras, explique Oliver Bardet, Responsable d’exploitation vidéo à AMP Visual TV. Pour nous, le grand intérêt des caméras ARRI, c’est leur ergonomie en terme de pilotage à distance, qui nous donne accès à tous les menus en direct. C’est très important quand une caméra est perchée à un endroit inaccessible. Depuis la régie, nous pilotons le Control Record, au lieu que ce soit les opérateurs qui lancent l’enregistrement individuellement. Nous pouvons contrôler à distance aussi bien la colorimétrie que le nommage des fichiers. On peut même refaire voir un ralenti en pilotant directement l’AMIRA ou la MINI depuis la régie. Ce sont les seules caméras qui le permettent sur le marché. Ces contrôles à distance sont un vrai plus en exploitation et sont très rassurant pour le client. »